L'arène de France

Publié le par Tybo

Mardi 29 Août 2006, 14h.
Arrivée aux studios d'Aubervilliers pour l'enregistrement de la nouvelle émission de France 2 animée par Stéphane Bern, L'arêne de France.
Le public est varié, des jeunes, des moins jeunes, de 18 à 70ans mal habillés pour la plupart, sur-apprêtés pour d'autres. Ils ne le savent pas mais on ne les verra pas à l'image, et c'est bien souvent leur seule motivation pour venir.
Dommage pour eux.
On récupère nos manteaux, nos sacs et nous sommes parqués dans un carré de 20m sur 20 bien suffisant pour tout ce petit monde, mais c'était sans compter sur l'instant grégaire, on s'écrase tous et on pousse vers ce qui sera la sortie... sortie qui mettra 1h à se produire suite à des soucis en plateau. Donc que faire ? Discuter avec les autres et écouter surtout. Tout d'un coup vous êtes transportés dans un autre univers, vous n'êtes plus au milieu d'un échantillon de la population française mais au milieu d'un congrès des accros aux plateaux télés !

- Francette, comment ca va ?
- Ca va bien, oh, tu sais nous avons fait la roue de la fortune !
- Ah bon ???!!! on arrive tout juste de la maison de la radio pour la nouvelle émission de Jean Luc Delarue. Public exclusivement féminin.
(rires gras chez les (vieux) mâles de l'assistance)
- J'espère qu'il y aura un buffet, j'ai pas mangé à midi...
- Julien Lepers, il est beau hein, hein !!! on va y retourner avec René un de ces jours.

Fin du calvaire auditif, on pénètre dans l'arêne, c'est amusant, c'est tout petit, c'est sale, il y a des cables partout, nous sommes les premiers à tester ce décor. Je ne vais pas le détailler, je vous laisse regarder les deux photos que j'ai prise (en mission commando pendant la pause, pendant que B. faisait diversion avec un vigile. En vrai). un coté du plateau illuminé en rouge, le coté opposé en bleu et le centre en blanc...oui le drapeau français. En entrant j'ai pensé au côté bleu pour les "pour" et au côté "contre" pour le rouge, ca se tient aussi, enfin je trouve. Les invités arrivent, le présentateur aussi, applaudissements nourris vigoureusement par le club des accros. Voilà ce qu'ils sont venus voir, des stars, des people. Moi ce qui me fait rêver, c'est leur salaire, pas eux, mais passons.

Plateau L'arêne de FrancePlateau L'arêne de France

L'émission en elle même est très mal foutue ! Et les questions sont ambigües !
Il faut savoir qu'au début du débat, une question est posée au public et qu'au terme de ce débat, la même question est posée, pour voir si l'opinion a changé ou non.

Premier débat sur Ségolène Royal. La question était "Pensez-vous qu'une femme puisse être président de la République ?". La réponse est évidemment oui à une écrasante majorité. Mais tout au long du débat la question était plutôt "Voyez vous Ségolène Royal, président de la République ?"
Pour résumer le débat, le côté "Pour" était pour une femme à la présidence de la République et le côté "Contre" était pour une femme, mais pas Mlle Ségolène Royal.
Résultat: Le pourcentage de gens favorables à une femme président a diminué à l'issu du débat.
A noter la participation savoureuse et délirante du Docteur Amoroso, nous expliquant le plus sérieusement du monde que physiologiquement une femme ne pouvait pas accéder à ce rang. Rires gênés dans la salle, il était sérieux ?

Deuxième débat sur les Psys. La question était "Faut-il enfermer les Psys ?". La réponse mitigée, 51% pour le Non. Mais encore une fois, était mis dans le même sac, les psychiatres, les psychologues et les psychothérapeutes. Forcément, c'est n'importe quoi ! Jusqu'à voir un psychiatre dans le camp des "Pour" l'enfermement des psys ! Un Alain Marécaux perdu au milieu de ces échanges louffoques, tentant vainement d'expliquer ce qu'il a vêcu. A la fin du débat, le "Non" avait gagné des voix.

Au terme des débats, deux avocats font une plaidoierie pour leur camps. Recruté(e)s pour leur physique, ils eurent pu être mannequins. Trop sérieux pour l'un (un moment je me suis surpris à me dire, oups je n'écoute plus), à court d'arguments pour l'une (ne jamais attaquer les gens directement surtout sans humour). Il faut que ce soit délirant, nous ne sommes pas dans un tribunal, seuls les deux premiers l'ont compris.

Tous ces débats sont entrecoupés d'interventions d'un standardiste à l'humour lourd et parfois graveleux, mais l'emission est diffusée à 22h50 ceci explique peut-être celà. Parfois l'enchainement entre les dires d'un invité plateau et l'intervention tombe comme un cheveux sur la soupe. Pour chaque partie d'émission, une caméra cachée illustrant le sujet, celle sur le sujet des Psys est à mourir de rire, notemment une petite femme qui s'excuse auprès du faux policier pour avoir ramasser une branche, on sent qu'elle est mal à l'aise et on a très envie de la prendre dans les bras pour la rassurer. La pauvre, mais c'est hilarant.

L'invité principale était Astrid Veillon, charmante. On a pu discuté de son spectacle et de son ancienne pièce de théâtre, très gentille et charmante, Vraiment charmante, quels yeux... je fonds.
On vous laisse découvrir les invités des débats.

L'enregistrement est terminé et tout le monde se presse pour quitter ce décor surchauffé avec 1h de retard sur l'horaire prévu. Au vestiaire, nous retrouvons le club des accros se plaignant déjà.

- On ne reviendra pas, Stéphane est parti sans nous saluer c'est une honte, on vient de loin quand même.
- Michel Drucker lui parle avec nous, il est beaucoup plus poli. Ah non, je ne reviens pas.

Stéphane Bern, votre capital sympathie est entaché par les 65ans et plus, attention. Pour un peu on vous coupait la tête. On vient se froter aux paillettes des projecteurs et des stars invitées, on repart avec une madeleine. Chez Julien Lepers il y a un buffet rendez-vous compte. Tous ces gens ne pensent qu'à une chose, récupérer une photo de la vedette, un autographe. Le prix a payer étant de rester assis 5h d'affilé.
Le club des accros sait-il que des gens font la même chose qu'eux en étant payés. Sûrement pas, ils seraient jaloux. "Mais qui sont ces jeunes gens qui nous passent devant ?", "Mais pourquoi nous place t-on en haut ?".

C'était une première, il faut que tout se rode bien sûr, mais pour le moment c'est un peu mou, nous avions le droit en théorie d'intervenir pendant l'émission pour donner notre approbation ou notre désapprobation , dans les faits qui oserait vociférer contre les dires d'un invité sans attirer sur lui les regards interrogateurs de l'assemblé, des invités, du présentateur, etc ?!
Le gros problème je pense, c'est le nombre important d'invités, 12 pour chaque partie. Alors pour que chacun puisse s'exprimer le temps de parole est réduit pour chacun quand ce n'est pas un (ou deux) qui monopolise(nt) l'assemblé.

Publié dans Qui va là

Commenter cet article

Amoroso 29/09/2007 12:04

Qui ose s'attaquer au docteur? ceux qui sous couvert de" compassion" confondent libéralité et libéralisme, tolérance et permissivité,liberté et dérives sexuelles.
Aucun scientifique ni médecin spécialisé ,soit par la parole ni par écris, ne s'est manifesté pour contrer les propos du docteur.
Si ses propos étaient contestables ou non fondés scientifiquement parlant, l'ordre des médecins n'aurait pas tardé à prendre des sanctions à l'encontre de celui ci.
En outre la constitution française permet à cet homme de s'exprimer tant qu'il n'attaque pas les personnes nominativement, n'i ne les atteint dans leur dignité, leur race ou origine, voir sur leur foi. Là ;en l'occurrence, il s'agissait d'un débat publique, une émission télévisée et de fait ,tous ont droit à l'expression tant les défendeurs que les défenseurs, alors pourquoi certains s'insurgent -ils?. Sa conscience civique et civile lui a permit de s'exprimer comme l'ont fait tous ceux qui se sont pas géné de deverser sur son compte des insanités.
Seuls ses détracteurs n'ont cessé de lui couper la parole en arguant par des sophismes non fondés, des inepties et des idées pernicieuses et délurées.
l'histoire au cours des siècles a confirmé s'il en était ,de diverses manière, les fondements et les propos qu'a avancé, concernant les femmes, sans être machiste
Le docteur amoroso et je précise bien : le docteur! car il est médecin avant d'être psychiatre , branche médicale qui est considère aujourd'hui comme une spécialité annexe de la médecine.
Oui, il d'origine italienne, mais que viennent faire ses origines dans le debat? il est même napolitain et alors?.C'est de la mechecanté gratuite et pire que ce qu'on reproche au docteur.
Il a du travailler dur pour être non seulement accepté dans la societé xenophobe francaise, comme fils d'emigré italien mais aussi pour prouver à ses pairs qu'il était capable de devenir par ces propres forces un médecin et psychiatre de surcroit.
Parmis ces hobys Il a même été un ténor reconnu par les plus grand , comme " pavaroti" "mario del Monaco etc..tant sur le plan lyrique que le plan populaire du bel canto tous l'ont apprecié.
Quant à ses contradicteurs, ils sont réputé pour être , comme on l'a constaté :mesquins, hautains, plus dogmatiques que lui et par leur attitude , méprisante,velléitaire et délétère, qui ne font pas honneur à leurs auteurs, ont voit bien, par leur position arbitraire , qu'ils ne sont que le reflet de leur être intérieur , a savoir:plus vils et bas que ne l'a été le docteur Amoroso.. Ceux qui lui font tant de reproches,qui ont asséne sur son compte tant de fiels sur sa personne feraient mieux de se regarder,de faire une leur propre introspection personnelle, ils verraient qu'ils ne sont pas à la hauteur de leurs critiques acerbes et mesquinnes qu'ils font à ce scientifique.
Ce grand monsieur que j'ai eu l'honneur de connaitre est tout sauf ce qu'on lui reproche et c'est ,quoi qu'on pense et dise ,un chrétien remplis de compassion et libéralité qui a toujours aidé son prochain à la mesure de ses moyens.. Il a fait et ceux qui en ont bénéficié peuvent le confirmer , certainement fait plus que ceux qui se sont insurgé contre lui tant sur le plan humain, que sur le plan social comme médicale. la présidente d'une certaine association, " chroniqueuse" ,dans certaines émission de télévisons, ferait mieux d'en prendre de la graine, car elle plus sexiste , acrimonieuses dans ses attitudes et dans son verbiage à l'encontre des hommes que ne l'est celui qu'elle a vilipendé .
Le docteur n'a jamais chanté sur les toits , contrairement à d'autres qui ne cessent de se pavaner à toute heure et à tout moment, sur toutes les antennes et sur tout les media , ce qu'il a fait et ce qu'il a fait pour son prochain ,il l'a fait dans la simplicité, l'humilité et dans l'anonymat comme lui recommande la parole de Dieu.

Florine 08/09/2006 19:58

Bonjour !
Votre article sur les coulisses de "l'Arène de France" m'intéresse, je vais afficher un lien sur le blog de Stéphane Bern dont je m'occupe :www.stephanebern.canalblog.com
J'espère que c'est OK ?!
Bonnes salutations
Florine

Tybo 08/09/2006 20:19

Bien sûr que oui, il suffit de demander ;o)A bientôt

LeGaulois 04/09/2006 17:45

Y avait-il Guillaume Peltier (MPF) parmi les invités à l'émission ? Merci.

Tybo 04/09/2006 17:53

Ah non, il n'était pas là. (ou alors ...)

weetabix 01/09/2006 11:14

J'ai "repingé" un trackback de votre site mais çà passe pas..dommage !
Heureux de vous lire !

weetabix 31/08/2006 13:36

je me suis permis de reprendre les photo sur mon site..en mentionnant leur provenance et en vous faisant un joli lien..
Jai tenté egalement de faire un trackback de votre billet mais je suis pas sur que çà marche...
@ +

Tybo 31/08/2006 17:12

Merci pour le lien, concernant le trackback, en effet rien est arrivé ici :/